gmp-logotypeso-pro-logotypetab-logotype-redtab-logotype bellclosehearticon-searchmailmorephoneicon-searchsocial-facebooksocial-googleplussocial-instagramsocial-pinterestsocial-tripadvisorsocial-twittersocial-youtubetab-pictogramuser-loggeduser-unlogged

Pourriez-vous vous présenter ? 
Eric Brun, j’ai 42 ans, j’habite à Sausset-Les-Pins dans les Bouches du Rhône avec mon épouse. Initialement j’étais ingénieur généraliste dans le secteur privé et je me suis reconverti, j’ai passé le CAP de boulanger pâtissier à l’Ecole de Boulangerie et de Pâtisserie de Paris, la formation a duré 1 an. J’ai ensuite racheté un terminal de cuisson que j’ai progressivement transformé en boulangerie . C’est devenue une boulangerie Copaline, avec une jolie façade.

Vous exerciez un autre métier avant, pourquoi avoir décidé de vous lancer dans l’aventure de la boulangerie artisanale ? 
J’ai toujours été un peu manuel et je n’étais pas vraiment épanoui dans mon travail. Je ressentais le besoin d’aller vers  un métier plus traditionnel.

J’ai appris que plusieurs écoles proposaient d’apprendre le métier de boulanger quelque soit l’âge.
Le domaine de la boulangerie et de la pâtisserie ne me semblaient pas trop risqué dès lors que les produits fabriqués sont bons ; alors je me suis lancé ,je me suis reconverti dans la boulangerie.

Pour vous former vous avez choisi l’Ecole de Boulangerie et de Pâtisserie de Paris (EBP). Quelques mots sur votre formation ? 
La formation à l’EBP m’a beaucoup plu. J’ai été très satisfait de cette école qui a répondu à mes attentes. C’est une bonne école. Le Concours des Jeunes Entrepreneurs en Boulangerie (CJE) dont l’EBP est fondateur  m’a également permis de faire mes preuves avant  de me lancer, j’y ai participé et  je suis arrivé 4ème au classement en 2015.

Pourquoi avoir fait le choix d’être accompagné par GMP dans votre projet  de 1ère installation ? 
En faisant l’EBP j’ai suivi des modules complémentaires animés par les Grands Moulins de Paris. J’ai compris qu’il  fallait se faire accompagner par des experts sur qui s’appuyer pour m’orienter et m’aider. C’était rassurant pour moi d’avoir des professionnels à mes côtés pour m’aider à démarrer puis à me développer. Surtout les produits Copaline nous plaisent beaucoup, nous avons eu plusieurs démonstrations, donc le tout faisait que j’étais confiant sur l’accompagnement et le projet en lui-même.

Comment avez-vous été accompagné dans votre projet ?  
Au début nous avions sélectionné les bouches du Rhône comme  secteur de recherche. Un Conseiller Transactions Financements (CTF) nous a accompagné pendant 1 an. Nous avons ensuite  élargi notre secteur de recherche à toute la région Sud Est pour trouver plus rapidement ; un autre Conseiller Transactions Financements nous a accompagné ce qui nous a permis de trouver plus rapidement une affaire à reprendre.

Êtes-vous satisfait de l’accompagnement que vous avez eu ? 
Oui globalement je suis satisfait !

Et si c’était à refaire ? 
Oui je le referai, mais je serai encore plus attentif, plus méfiant. L’emplacement que nous possédons aujourd’hui est bien mais son prix était assez élevé. Ce n’est pas toujours évident ensuite pour arriver à bien gérer son affaire et s’en sortir financièrement.

Recommanderiez-vous GMP comme meunier pour accompagner les boulangers qui souhaitent s’installer ? 
Oui sans problème, d’ailleurs je forme quelqu’un de mon équipe qui veut s’installer et est déjà en contact avec un Conseiller Transactions.

Vous êtes un boulanger heureux aujourd’hui ? 
C’est partagé, nous ne nous rendions pas compte avec mon épouse de la difficulté du métier, de ses contraintes, de l’amplitude des heures de travail, du temps à passer à la gestion…

La première année il n’y avait pas de congés de prévus pour atteindre le CA prévisionnel.
Ce sont des contraintes qui font un peu baisser la motivation. L’artisanat en France n’est pas facile, il faut travailler beaucoup pour se dégager du bénéfice. La boulangerie est et reste un beau métier, mais il faut l’aimer et être courageux pour réussir !

Un message pour tous ceux qui souhaitent s’installer pour la 1ère fois ? 
Imprégnez-vous bien du métier en le pratiquant avant de vous installer.
Faites-vous accompagner par des professionnels comme Grands Moulins de Paris pour bien comprendre le métier et prendre conscience de ses contraintes.

D’un point de vue financier faites-vous aussi accompagner dans l’achat.
Appuyez-vous sur le nécessaire soutien familial.

Enfin : soyez passionnés !

contact_transaction_gmp.jpg
Un conseil ? Une question ?

Contactez-nous par téléphone au 0811 659 009 ou remplissez le formulaire de contact.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêt. En savoir plus